Semaine 8

Le mental pour moi et la partie la plus importante de la course à pied, je le travaille beaucoup par l’imagerie. Pour construire mon image mentale, je me repose beaucoup sur le parcours. Le mieux serait bien sûr d’aller m’entraîner régulièrement sur le parcours de la course, comme je l’ai fait pour le marathon de Paris. Mais voici comment je procède quand je ne peux pas m’y rendre en avance. Dans un premier temps je mémorise le tracé ainsi que le profile, j’utilise pour ce faire les outils comme Strava. Puis je recherche des photographies, le mieux est de trouver des vidéos, des lieux notables que je peux localiser et mémorisés durant la course. Enfin quand j’arrive dans la ville, quelques jours avant l’événement, je vais reconnaître les derniers kilomètres. Cette méthode me permet évacué le stress lié à l’inconnue. Elle me permet aussi de savoir ce qui me reste à accomplir et s’il y a des difficultés à venir et donc de mieux me focaliser sur mon effort présent.

Mantra de la semaine

Ce n’est pas parce que vous pouvez le faire que vous devez le faire ! L’atout le plus important de tout athlète qui s’entraîne beaucoup est le bon sens.

Programme

week0